Plurielles-logo

Responsable(s) de l'équipe


Le Centre Modernités a été fondé vers 1990. Ses travaux s’articulent autour d’un séminaire annuel et de colloques. 45 volumes ont été publiés dans la collection « Modernités » des Presses Universitaires de Bordeaux et sont accessibles sur Open Edition Books.

Vers 1860, Baudelaire théorisait la modernité en notant qu’il y a une modernité de chaque époque (d’où le pluriel dans l’intitulé du Centre). D’un point de vue de périodisation, on peut faire commencer la modernité littéraire vers le milieu du XVIIIe siècle avec le changement de paradigme esthétique qui accompagne la sortie de l’âge classique ; puis la modernité littéraire se déploie du XIXe au XXIe siècles avec une succession de mouvements littéraires novateurs et avant-gardistes ; elle se prolonge à travers les débats sur la post-modernité et sur la question du contemporain. C’est en effet une modernité toujours critique vis-à-vis d’elle- même, ce qui lui assure une créativité perpétuellement renouvelée.

Les chercheurs et chercheuses de Modernités sont donc surtout des dix-neuvièmistes, des vingtièmistes, des vingt-et-unièmistes, et des spécialistes de la théorie littéraire, de l’intermédialité, des littératures de jeunesse, et de didactique de la littérature et de l’écrit.

Pendant les dix dernières années, les travaux de Modernités se sont organisés en programmes pluriannuels, animés par Éric Benoit. Un programme quinquennal (2011-2015) a concerné les apories et paradoxes de la littérature ; il a donné lieu à la publication de 5 volumes collectifs : Impuissances de la littérature ? (2011), Apories, paradoxes et autocontradictions. La littérature et l’impossible (2013), Soi disant. Poésie et empêchements (2014), Transmission et transgression des formes poétiques régulières (2015), Harmonie et disharmonie (2016). Le programme suivant (2015-2021) a exploré les questions de l’énergie dans la littérature, à la fois du côté de la création et du côté de la réception ; il a donné lieu à la publication de 4 volumes collectifs : Littérature et jubilation (2015), Écritures de l’énergie (2017), Effets de lecture. Pour une énergétique de la réception (2019), La Suggestion (à paraître).

Lire plus

Colloque « Lire et publier Flaubert au XXIe siècle »

Porté par : Stéphanie Dord-Crouslé (ENS Lyon)
Projet en cours d’élaboration. La réflexion portera à la fois sur la postérité flaubertienne et sur l’actualité du texte flaubertien....

Les chercheurs et chercheuses de Modernités poursuivent leurs réflexions sur l’esthétique de la modernité littéraire (littérature française et littératures étrangères) :

  • représentations,
  • régimes d’historicité,
  • histoire des idées, histoire des sensibilités, histoire des formes dans la modernité littéraire,
  • théories de la fiction,
  • périodisation du récit contemporain,
  • réflexion critique sur les formes de modernités plurielles,
  • usages modernes de la lecture,
  • étude des politiques éditoriales et de la médiation des nouveautés littéraires,
  • rapport entre théorie littéraire et didactique de la littérature,
  • intermédialités et transmédialités,
  • études visuelles,
  • approches critiques sur la modernité technologique, ...

Ces outils critiques (liste non-exhaustive) seront mobilisés pendant le prochain quinquennal pour interroger les différents aspects de la modernité et du contemporain.

Nos équipes internes:

CELFA

Centre d’Etudes Linguistiques et littéraires Francophones et Africaines

Le CELFA (Centre d’Études Linguistiques et littéraires Francophones et Africaines) est l’un des centres les plus anciens de l’Université Bordeaux Montaigne. Il est l’émanation du CELMA (Centre d’Étude

CEREC

Centre d’Études et de Recherches sur l’Europe Classique

Le CEREC a été fondé en 2000. D’abord spécialisé dans l’étude du XVIIe siècle européen, il s’est ouvert au XVIIIe siècle à partir de 2007. À la faveur de la création de l’UR Plurielles, il s’est enric

CEREO

Centre d’Études et de Recherches sur l’Extrême-Orient

Le CEREO a été créé en 1993. Il est spécialisé dans l’étude des littératures d’expression chinoise (Chine et Taiwan), notamment dans les problématiques de la traduction et de la réception. Il a organi

CES

Centre d’études slaves

Le Centre d’études slaves, qui s’est constitué en tant qu’équipe interne de l’UR CLARE lors du quinquennal 2015-2020, développe des recherches sur le monde est-européen et slave dans le domaine des la